Nous avons tous des identités innombrables et changeantes. Vouloir nous enfermer ou nous laisser nous enfermer dans une seule de ces identités est la plus grande source de violence dans le monde. 

AMARTYA SEN
pexels-danny-doneo-10111239.jpg

Du Sujet à l'Acteur - Rencontres autour de la souffrance psychique est un projet que nous menons depuis une petite dizaine d'année sur le territoire de Vitrolles. Soutenu et financé par La Politique de la Ville, l'A.R.S. PACA, le CCAS et la municipalité de Vitrolles, le projet s'articule autour de quatre axes :

Création de spectacles de théâtre-citoyen

 

Permettre à des personnes en situation difficile ou de souffrance psychique de valoriser sous forme artistique et théâtrale leur parcours, leurs compétences et ce qu’ils ont envie de dire de leur histoire. Par cela, permettre un possible changement, construire une posture d’expertise de leur parcours, remettre du mouvement dans ce qu’elles vivent, ouvrir de nouvelles perspectives et des champs de possible.

Travail de théâtre-formation

Croiser ces approches de développement des compétences et des talents avec un travail d'accompagnement et de formation des équipes de travailleurs sociaux,  médicaux et médico-sociaux de Vitrolles pour leur permettre d’enrichir leur regard sur les personnes qu'ils accompagnent ; Pour cela, penser l'accompagnement dans sa complexité, en répondant aux stigmatisations et aux marginalisations par une volonté de faire ensemble, de mise en confiance, de vie citoyenne concrète, quelques soient les difficultés et les souffrances, et développer une approche de l'accompagnement participative, citoyenne, qui considère la personne comme centrale et qui cherche à promouvoir tous les espaces qui la rendront actrice de sa vie, quelques soient ses difficultés, ses échecs et ses souffrances.

Représentations publiques des spectacles

 

Proposer au public vitrollais et des alentours des spectacles et des ateliers participatifs construits avec les personnes concernées par la souffrance psychique et les personnes ressources du groupe de recherche-action, pour lutter contre les discriminations, pour sensibiliser sur cette souffrance, pour libérer la parole de personnes concernées et pour changer les représentations.

 Création d’un groupe de travail recherche-action

 

Groupe composé des personnes qui participent au projet depuis plusieurs années, personnes concernées par la souffrance psychique et professionnels, associées à une équipe de chercheurs du LAMES, afin de penser et d’étudier le processus de changement très important que nous constatons sur notre projet.

Aborder la question de la souffrance psychique aujourd’hui, c’est forcément aborder une multitude d’autres souffrances et discriminations qui installent bien souvent cette souffrance. C'est donc par conséquent immanquablement interroger notre fonctionnement social. Les souffrances psychiques ne sont pas des histoires individuelles qui ne concernent que l'intime.